Thaïlande: la Premier ministre veut croire que la majeure partie de Bangkok sera épargnée

Associated Press
In this photo taken Saturday, Oct. 29, 2011, Thai flood victims make their way down the tunnel after being ordered to evacuate from the flood relief center at Don Muaeng airport in Bangkok, Thailand. Defenses shielding the center of Thailand's capital from the nation's worst floods in nearly 60 years mostly held at critical peak tides Saturday, as the waters began to recede after killing almost 400 people. But the threat to central Bangkok was not over, the prime minister said, and the city's northern districts remained submerged along with much of the countryside. (AP Photo/Karntachat Raungratanaampon)
.

View gallery

BANGKOK (AP) — La Premier ministre thaïlandaise Yingluck Shinawatra s'est dit confiante dimanche pour Bangkok, estimant que la majeure partie de la ville pourrait être épargnée par les pires inondations qu'ait connues le pays depuis un demi-siècle. Si les eaux ont débordé certaines digues, les autres défenses de la capitale ont plutôt bien résisté aux très fortes marées du week-end.

La décrue s'amorçait dans nombre de zones submergées du pays, où les inondations ont fait 381 morts. Mais plusieurs communes restaient sous les eaux et la lutte se poursuivait pour protéger le centre de Bangkok du flot descendant du Nord vers le Golfe de Thaïlande.

A la périphérie nord de la capitale, les secours ont dû évacuer une femme enceinte du quartier inondé de Thonburi. "Nous avons dû l'emmener à l'hôpital", a précisé un membre de l'équipe de secours de la marine Nitipat Mongolpradit.

Le réseau de digues installé autour du fleuve Chao Phraya a cédé dans au moins deux quartiers sous l'effet d'une grande marée record samedi, les eaux se déversant dans les rues.

Selon le gouverneur de Bangkok, Sukhumbhand Paribatra, le niveau du Chao Phraya a atteint un hauteur de 2,53m, soit plus que la hauteur, précédemment annoncée, des digues, de 2,5m. Mais les eaux étaient censées redescendre en dessous du niveau critique lundi et les autorités laissent entendre que la situation pourrait ensuite s'améliorer.

La Premier ministre Yingluck Shinawatra qui devait présider une réunion de crise dimanche a demandé aux habitants de la capitale d'être "confiants". "Nous nous remettrons bientôt", a-t-elle assuré. AP

sb/v0116

View Comments (0)