"Noah à l'Euro, j'y crois encore"